Points forts de l'événement : Atelier du pôle Afrique 19 du KIX sur l'éducation basée sur les compétences et l'exploration d'outils d'évaluation pertinents

02 septembre 2021
kixa19
Source: GPE/Carine Durand

Notre troisième session sur les réalités de la révision et de la réforme de l'éducation basée sur les compétences (EBC) a examiné les stratégies et les outils pour évaluer et examiner l'EBC. En tant qu'animateur de l'atelier, l'Association Africaine du Curriculum (AAC) a présenté et survolé le cycle complet du modèle d'alignement constructif.

Pour compléter la discussion théorique, M. Blessings Chabikwa, responsable de la recherche sur l'éducation au ministère de l'Enseignement primaire et secondaire, a raconté l'expérience du Zimbabwe en matière d'évaluation de l'apprentissage par compétences en fournissant des études de cas précis. Par exemple, en ce qui concerne les tests commerciaux, l'évaluation « se fait lorsque le système scolaire certifie que l'apprenant est prêt. L'école définit ensuite les organismes de certification pour les examens de métier. »

table
Le modèle d'alignement constructif de l'AAC. Source: L'Association Africaine du Curriculum.
 

Les expériences nationales de l'Ouganda et du Kenya ont également fourni « l'espace... pour que différentes idées soient proposées ou analysées de manière critique et fassent l'objet d'une réflexion », selon Sekelekele Heqoa, spécialiste des sciences au Centre national de développement des programmes scolaires du Lesotho.

Fait encourageant, un autre participant du Lesotho, Bonnqe Talone, responsable de matière au Conseil des examens du Lesotho, a indiqué que le Conseil « développe actuellement des cadres d'évaluation pour soutenir les adaptations communautaires au niveau de l'enseignement secondaire » et « utilisera les informations acquises lors de ces sessions pour améliorer nos produits ».

A19
Présentation de l'expérience du Zimbabwe en matière de programmes d'études basés sur les compétences Source: Blessings Chabikwa/Ministère de l'éducation primaire et secondaire du Zimbabwe
 

Les discussions de suivi après l'événement se sont poursuivies sur Kopano, où Olive Mbuthia, directrice adjointe du Kenya Institute of Curriculum Development, a expliqué que le cadre d'évaluation basé sur les compétences au Kenya a inclus « beaucoup de travail sur le réoutillage des campagnes des enseignants ». Mme Mbuthia a souligné que dans ces contextes de classes nombreuses, « les enseignants ont besoin de stratégies telles que l'utilisation de stratégies d'évaluation par les pairs » qui « réduisent au minimum l'évaluation du travail individuel ». La conception d'« évaluations authentiques » et l'utilisation systématique de rubriques peuvent contribuer à renforcer les outils d'évaluation.

Le troisième atelier s'inscrit dans le cadre de la rencontre de communauté de pratique (CdP) en six parties qui a eu lieu récemment sur les fondements des qualités éducatives Pour voir l'enregistrement complet de l'atelier, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les sessions de la CdP, consultez les résumés des premier, deuxième, quatrième, cinquième et sixième ateliers.

Pour en savoir plus sur le pôle Afrique 19 du KIX, consultez son dépôt numérique et suivez leurs activités sur Facebook et Twitter. Pour toute question ou tout commentaire concernant cet article, veuillez communiquer avec kixafrica19hub@gmail.com.